Cancer hématologique et des lymphomes

Cancer hématologique et des lymphomes

Les cancers hématologiques sont relativement rares par rapport aux « cancers solides ».

Ils se divisent en deux catégories :

  • Les maladies lymphoïdes : qui touchent les globules blancs appelées lymphocytes.
  • Les maladies myéloïdes : qui touchent les autres cellules hématologiques (Globules rouges, Plaquettes, Polynucléaires…).

Les lymphomes

Il existe plus d’une trentaine de types de lymphomes différents. Ceux-ci représente 5 % des tumeurs solides et environ 55 % des cancers hématologiques.

Les symptômes sont généralement le gonflement d’un ganglion, une fatigue importante, une fièvre traînante.

Le diagnostic nécessite une biopsie d’un site atteint.

Le traitement est en général une combinaison de chimiothérapie plus ou moins associée à une immunothérapie type anticorps monoclonal.

Ce traitement est adapté à l’âge et aux comorbidités du patient ainsi qu’aux sous type de lymphome.

Ce traitement sera décidé en réunion de concertation pluridisciplinaire et en fonction du diagnostic et de différents facteurs, une simple surveillance pourra être proposée.

Dans certains cas, une autogreffe de cellules souches peut-être proposée ou la réalisation de CAR-T cell qui seront réalisés au CHU de L’archet 1, en unité protégée d’hématologie clinique.

Le myélome

Il s’agit d’une prolifération anormale de plasmocytes (globules blancs) entraînant la sécrétion d’immunoglobulines monoclonales. Il peut avoir comme complications des lésions osseuses, une anémie, une augmentation du taux de calcium dans le sang et une dégradation de la fonction rénale.

Le traitement consiste à réaliser pour les sujets jeunes (<70 ans) un traitement ambulatoire puis une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques (réalisée en unité protégée en hématologie clinique au CHU de l’Archet 1).

Pour les sujets âgés, le traitement repose sur des combinaisons de traitement réalisées en ambulatoire.

Les myélodysplasies

Le diagnostic peut être évoqué sur la prise de sang avec une baisse des globules blancs, de l’hémoglobine ou des plaquettes, voire même des trois simultanément.

Ces maladies anciennement appelées « état préleucémique » sont diagnostiquées grâce à la réalisation d’un myélogramme (geste non douloureux, sous anesthésie locale) qui identifie les cellules non fonctionnelles et/ou les cellules immatures.

En fonction de diverses données, un traitement par chimiothérapie sous-cutanée pourra être proposé. Dans d’autres cas, des transfusions pourront être nécessaires.

Les leucémies aiguës

Les leucémies aigues sont des urgences médicales qui seront prises en charge au centre de référence à l’hôpital de L’archet, si une chimiothérapie dite intensive doit être réalisée.

Les leucémies aiguës des patients âgés sont traitées de la même manière que les myélodysplasies.

Il existe d’autres multitudes de maladies hématologiques cancéreuses qui sont également prises en charge au sein de la clinique Saint George (Leucémie Myéloïde Chronique, Leucémie Lymphoïde Chronique, Maladie de Vaquez…).

Consultez les autres spécialistes

Sélectionnez votre praticien :

ROGGEN Igor

Dr ROGGEN Igor

CASSUTO Ophélie

Dr CASSUTO Ophélie

SKAF Richard

Dr SKAF Richard

Contact rapide

Les informations portées sur ce formulaire sont nécessaires à la gestion de votre demande et font l’objet d’un traitement automatisé par le groupe KANTYS. Conformément aux dispositions de la Loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Pour en savoir plus, voir les mentions légales.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search